top of page
Rechercher

L’énergie de la libération




Le temps s’accélère, l’énergie s’intensifie et la négativité t’est de moins en moins supportable. Il y a une énergie négative qui t’entoure depuis toujours, elle t’empêche de jouir de la vie et te maintient dans une basse vibration.

 

Cette énergie est façonnée à partir des principes et de la moralité que l’on t’a inculqués depuis ta tendre enfance au nom de l’éducation, en commençant par les parents, l’école, les institutions et toutes sortes d’autorités qui veulent ton bien.

 

On t’a inséré dans un moule de soumission, le but était que tu sois conforme à certains critères qui servent plutôt le pouvoir. Ils veulent que tu fasses partie des gens bien.

 

Alors, on t’a appris à vanter ceux qui sont bons et à juger ceux qui ne le sont pas, toujours à partir des mêmes critères. Le véritable but n’était pas de répandre le bien sur terre, mais plutôt de maintenir la dualité afin de ralentir ton éveil.

 

Avec la nouvelle énergie, le moule te serre de plus en plus, car tu aspires à la liberté. À un moment donné, le moule va éclater et tu te libéreras d’un coup.

 

En attendant, prends conscience de toute la négativité qui t’entoure, affronte-la, accepte-la, c’est à toi de la dissoudre avec cette nouvelle force qui t’est accordée.

 

Tu es à la veille de ta libération, tu es prêt et tu as les outils nécessaires pour le dernier assaut. Fais-le sans hésiter, ne compte pas sur ton mental pour t’aider, reste dans le cœur et il te guidera.

 

Prends conscience que la négativité ne fait pas partie de ta nature, c’est une manipulation de la force de non-amour, lorsque tu t’en débarrasseras, tu retrouveras ton identité.

 

Il n’y a rien de difficile dans cette manœuvre, le doute se situe toujours dans l’identification au mental, si tu opères à partir du cœur, à partir de tes ressentis, tu n’auras rien à craindre et tu réussiras sûrement.

 

Reste confiant, le mal n’est qu’une illusion, dès que tu neutraliseras cette force négative, ce monde tombera comme un château de cartes.


Esprits de Vega et Reda_






bottom of page