Rechercher

L’aube de l’humanité





Lorsque tu observes le monde à partir de la troisième dimension tu vois ceux qui parlent de la cinquième comme des rêveurs.

Quand tu arrives à observer le monde à partir de la cinquième dimension tu vois ceux de la troisième dimension endormis.

Tu ne peux pas réconcilier les deux mondes, ils ont des visions très différentes. En observant les deux dimensions tu constates qu’il y a une fissure qui se produit. Le monde est en train de se diviser en deux.

Cette brèche va augmenter jusqu’à ce que ces deux mondes ne se reconnaissent plus et chacun prendra un chemin correspondant à la logique de ses principes ; dualité ou unité, peur ou amour.

Si tu observes à partir de la cinquième dimension et tu trouves des gens endormis, ne cherche surtout pas à les réveiller, sous peine de t’engloutir dans leur sommeil.

Celui qui a assez dormi se réveillera tout seul. Il sera attiré naturellement par les rayons du soleil, par les guides de lumière.

Tu ne peux pas rester accroché aux deux mondes à la fois, il faut choisir. Quand tu en choisis un lâche complètement l’autre.

Tu as besoin de vivre dans la certitude, soit la noirceur de la nuit afin que tu puisses dormir tranquille, soit la lumière du jour pour te permettre de voir clairement.

La nuit permet au mental d’être agissant, il tisse le rêve sur un fond noir, cela donne l’impression que c’est réel.

Lorsque la lumière point, le fond noir est ébranlé et le rêve est remis en doute, rien ne sera plus sûr comme avant. L’âme est désorientée, elle ne sait plus où elle est. C’est le matin, elle doit se lever.

L’aube de l’humanité n’est pas visible pour tout le monde, ce qui te paraît clair peut être sombre pour d’autres. Que chacun suive son propre rythme. L’éveil n’est pas une obligation mais une maturité. Le fruit mûr se détache tout seul de l’arbre.

La maturité se distingue par l’attirance de la lumière. Ceux qui ne sont plus en phase avec l’ombre commencent à se réveiller, il est normal qu’ils soient déboussolés au début, mais cela ne durera pas longtemps.

Le monde de l’ombre disparaîtra pour les réveillés, il deviendra un simple souvenir d’une classe scolaire passionnante, qui leur aura permis d’apprécier davantage la lumière, et de s’approcher plus de la Divinité.

Esprits de Vega et Reda






Riad Zein-logo-baseline-3 copie.png