top of page
Rechercher

Les autres 

 

Tout ce que tu expérimentes dans le monde de la dualité, le monde tridimensionnel, est une réponse à un désir exprimé par le mental, y compris la maladie et la mort. Ton aversion est un désir d'expérimenter le "mal" sans engager ta responsabilité.

 

Tu ne trouveras pas une satisfaction durable dans ce mode de vie, car tu n'es pas d'accord avec toi-même. Tu demandes quelque chose et son contraire en même temps. Tu aspires à la joie de vivre et tu attires le malheur par ton jugement. Ton esprit, au niveau de l'ego, est attiré par le malheur, sinon tu ne le vivrais pas.

 

Le monde de l'ego est tapissé par des jugements qui se maintiennent par l'attachement, conscient ou inconscient. Une pensée non retenue par ton esprit porte une énergie neutre et ne peut affecter ta réalité. Ainsi, tu peux observer toutes les pensées sans engager une énergie polarisée, sans t'y impliquer, alors tu ne seras plus concerné par ce monde et tu ne tarderas pas à le quitter.

 

Le monde de l'ego est le monde des idées subjectives, basées sur l'énergie polarisée, le désir et son contraire. L'ego trie les éléments de ce monde et les classe selon ses croyances. Il s'oppose à une idée, par le jugement, et prend plaisir à une idée à laquelle il adhère.

 

Par le jugement, tu renies une partie de toi et exaltes une autre partie. Ainsi, tu perdras ton entièreté. Quand tu condamnes quelqu'un, tu écartes un aspect de toi, tu ne lui permets pas d'exister, cela crée immanquablement un vide en toi que tu cherches à combler par des moyens artificiels.

 

L'homme qui condamne la femme tue la femme en lui. La femme qui condamne l'homme anéantit son homme intérieur. Tous les deux erreront dans le désespoir à la recherche de leur partie manquante. Tu ne peux pas condamner quelqu'un sans te condamner toi-même.

 

C'est par la condamnation que tu crées le manque et par la tolérance, tu te sentiras comblé. Permets à la vie de s'exprimer librement, permets aux autres de vivre comme ils l'entendent. Ainsi la vie te permettra de vivre sans limitation.

 

Tu trouveras ta liberté dans celle des autres, tu trouveras la joie lorsque tu l'apporteras aux autres et trouveras l'amour en aimant les autres. Quand tu es attentif aux autres, tu es attentif à toi-même, tu es responsable de leur confort, car ils sont le reflet de tes pensées.

 

Si tes pensées sont neutres, tu les verras tels que Dieu les avait créés, si tes pensées sont polarisées, tu verras ton état d'esprit projeté sur eux. En neutralisant ton regard sur eux, tu les guériras, alors tu réaliseras que c'est ta propre guérison que tu accomplis.

 

Le monde est parfait, les gens sont parfaits, ta perception est déformée par tes idées subjectives. Dès que tu arrêteras de juger, dès que tu arrêteras de donner un sens à la vie selon tes croyances, tu verras la réalité en plein jour, claire et limpide et tu demanderas pardon à la vie et à la Divinité de les avoir jugés.

 

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page