Rechercher

La maladie est une construction mentale





La lourdeur, la souffrance et les maladies que tu subis se logent dans le mental. Elles persistent parce tu es d’accord avec elles. Elles font parties de ton système de pensée. Si tu prends du recul et tu les observes d’une façon neutre, sans être pour ou contre tu neutraliseras ton énergie, alors elles ne seront plus alimentées par toi et disparaîtront.

Aucune force ne pas agir contre toi si tu ne lui donnes pas ton accord, la scission de la personnalité commence au moment où tu commences à refouler tes idées à la suite du sentiment de culpabilité et du jugement.

Il y a un mécanisme de refoulement en toi qui est réprimé ; tu refoules les idées et tu le renies aussitôt. Tu ne peux pas supporter des idées qui te font sentir coupable. Ces idées sont chargées des jugements émis de ta part, d’où le paradoxe.

Tu juges sévèrement un trait de caractère chez toi puis tu le renies, alors il agit à l’encontre de ta volonté consciente et tu subis ses conséquences, qui se manifestent dans ton quotidien sous formes multiples, tout en croyant que la cause est indépendante de ta volonté initiale.

Les maladies sont tenaces à cause de ce paradoxe, quand tu refoules une idée tu n’es plus conscient d’elle pour pouvoir la corriger, alors elle te domine. Tu es ton propre geôlier et ton propre bourreau. Personne ne peut te sauver à par toi-même.

N’attends ni le messie ni les extraterrestres pour te sauver, sinon tu vas rester dans l’illusion et subir tes propres malheurs. Le monstre dont tu as peur est de ta propre création et tu peux le décréer à tout moment, il suffit d’être de bon volonté, humble et attentif à tes ressentis.

Comprends bien que la maladie est mentale, comme la souffrance ; dès que tu es connecté au cœur, elle disparaît. Ces sont des idées de non-amour que tu avais adoptées et que tu avais refusé de reconsidérer.

Contrairement à ce que tu crois, c’est le messie qui t’attend, il attend que tu reviennes à la raison et que tu changes d’avis afin qu’il puisse t’aider.

Dans la vie réelle il n’y a ni maladie ni souffrance ni malheur, ce sont des constructions mentales basées sur le principe la séparation qui est une idée de non-amour, qui ne peut exister réellement, puisque l’amour est la vie-même.


Nova : L’esprit des Élémentaux








Riad Zein-logo-baseline-3 copie.png