Rechercher

Trouver la paix


Vous êtes dans un rêve collectif, chacun de vous le perçoit selon ses convictions personnelles, toutefois cela reste un rêve.


Pour sortir de ce rêve qui paraît comme un cauchemar pour beaucoup d’entre vous, il faut l’assumer, c’est-à-dire l’accepter ; accepter les évènements qui se déroulent. Vous constaterez que ce cauchemar est construit sur des jugements, collectifs et individuels.


Nul ne peut percevoir le « mal » s’il n’y croit pas, ce malheur que vous subissez est le fruit de vos croyances. Vous ne croyez pas que vous pouvez le changer en remettant vos idées en question, pourtant c’est le cas.


La mort fait parti du rêve, c’est une croyance due à un jugement ; la vie est imparfaite, l’Homme est périssable. Dès que vous abandonnez cette idée la mort mourra.


La confrontation est de rigueur pour transcender le rêve. Tu dois affronter tout ce qui te dérange, l’accueillir et l’accepter afin de le neutraliser. Tu devrais arriver à aimer ce qui est considéré comme négatif pour pouvoir l’élever vers la Lumière.


Le « mal » n’est pas là où tu crois, il est dans ton système de pensée, il se neutralisera lorsque tu le connectes à l’amour. Il suffit de lui dire je t’aime avec conviction pour qu’il cède, car c’est une résistance de non-amour, celui qui fait le « mal » croit être abandonné par la Divinité.


Tu n’as pas besoins de guérir l’humanité pour sortir de ce cauchemar, tu as juste besoin de changer d’avis sur l’idée du mal, prendre conscience de ce délire qui s’opère à l’intérieur de ta psyché et le guérir par l’amour.


Ce qui te paraît évident ne l’est pas, ce qui te paraît réel ne l’est pas non plus. L’évidence et la réalité ne font pas partie de monde du rêve. Dès que tu prendras conscience de l’irréalité de ce monde tu le lâcheras d’un coup sans hésiter.


Tes angoisses et inquiétudes sont une invitation pour réviser ton mode de pensée. Elles te disent que tu ne peux pas continuer dans cette voie, il faut trouver d’autres modes de vie, plus douces, plus salutaires


Tu ne peux trouver la paix qu’à travers les autres car ce sont des aspects de toi, que tu ignores quelque fois. Les autres sont là pour te servir, pour t’aider à exercer l’amour de soi. L’acte de l’amour est l’amour dynamique tu l’exerces en aimant les autres, c’est cet acte qui donne un sens à ta vie.


Plus l’ennemie est féroce en apparence, plus il est salutaire en réalité. Il t’invite à prendre conscience de ton côté le plus sombre et de l’élever jusqu’à la Lumière. L’« ennemi » est toujours à la taille d’un aspect en toi, que tu juges sévèrement et que tu refuses de lui accorder ton pardon.


Quand tu as un problème avec un « ennemi » trouve la rancune en toi et neutralise-la par le pardon envers ceux qui tu juges, envers toi-même et envers l’ennemi qui te menace.


La paix part toujours de toi, tu ne peux pas la demander à ceux que tu n’aimes pas, c’est à toi de la donner, tu es le seul responsable de ce qui n’est pas harmonie dans ta vie, les évènements extérieurs, aux niveaux individuel ou collectif, ne sont que des indices qui te montrent ta position vis à vis de toi-même.


Nova : L’esprit des Élémentaux




Riad Zein-logo-baseline-2.jpg
Pinceau aquarelle 7