Rechercher

La fin du karma




Celui qui souffre est un personnage fictif auquel tu as accordé ton énergie. Elle est neutre à l’origine, mais elle s’est polarisée à travers la peur par ce personnage qui cherche désespérément l’amour.


La prise de distance entre toi et ce personnage t’aide à comprendre la situation à laquelle il est confronté. Si tu crois que c’est toi qui souffres tu vas être envahi par la douleur et l’angoisse.


Lorsque tu n’es pas impliqué dans la situation tu ne ressens pas le besoin de l’interpréter et tu restes le témoin neutre. A partir de cette position, la souffrance perdra sa valeur, elle n’accomplit plus l’expiation, ce n’est plus une punition ni un remboursement de dette. Ainsi le karma perdra son sens.


Le karma est immédiatement dissout quand tu restes dans la neutralité, il n’a de sens que pour la logique de la peur. Toutes tes vies antérieures se dissoudraient en un instant. Car ce n’est qu’un rêve interprété à travers le rêve lui-même.


Lorsque tu es dans le présent qui est l’Amour, le karma n’a aucun sens et les leçons du rêve restent dans le rêve, tu ne retiens que le sentiment de l’amour renforcé, un amour concret.


Dès que tu ressentiras cet amour concret ta tâche sera fini dans cette dimension. Tu auras donné une naissance à un amour matérialisé, vierge et sans tache.


Le rêve n’a pas une durée prédéfinie, cela dépend du rêveur et de la nature du rêve. Il est évident que si le rêve est pénible le rêveur fera tout pour se réveiller.


Le rêve s’écourte à mesure que tu affrontes ta peur, le réveil est une victoire sur la peur. Tous les rêves sont tissés par la peur sauf celui de Dieu qui est tissé par l’Amour et qui est la seule réalité, car Il est le seul éveil.


Le rêve de Dieu est l’expression de l’Amour, lorsque tu es dans Sa réalité tu es dans le vrai. Son royaume s’étend à l’infini ainsi que ses rêves.


Il rêve de toi, tu es son rêve heureux, tu vis en Lui et Il se contemple à travers toi, c’est une grande histoire d’Amour sans fin. Il est toi et tu es Lui.


Laisse-toi guider par Lui, ressens le dans ton cœur, parle-Lui et offre Lui tes peurs. Il sera ravi de te les convertir en amour et de te faire oublier tous tes cauchemars.


La Mère Gitta :

Mère de l’Humanité.







Riad Zein-logo-baseline-2.jpg
Pinceau aquarelle 7