Rechercher

Le choix du mental







Tu dois prendre conscience de l’irréalité de ton monde avant d’aller chercher à t’éveiller, sinon tu vas prendre le chemin d’un nouveau rêve.


Le paradoxe c’est que tu ne peux prendre conscience de ton rêve qu’en t’éveillant. Tant que tes décisions sont prises à partir du mental tu es dans le rêve.


Tant que tu crois qu’il faut faire quelque chose pour t’éveiller tu es encore dans le rêve. L’éveil est un phénomène spontané produit par un choix en dehors du mental. C’est un choix libre de ta part.


Le choix du mental ne t’appartient pas et le fait de croire que c’est ton choix te maintient dans le rêve. Le mental prend des décisions suite à une logique basée sur des données erronées : tu es en manque et il faut faire quelque chose pour le combler.


Tu vis la logique de ton mental, c’est pourquoi tu es dans un rêve. Le mental est incapable de te dire qui tu es, parce qu’il ne le sait pas, il ne connaît pas le monde réel car c’est à toi de le lui montrer.


Lorsque tu constates que tu es malheureux ou heureux, triste ou joyeux, en paix ou angoissé, tu es dans le présent. Quand tu cherches la raison tu replonges dans le rêve.


Si tu restes dans le présent sans chercher à comprendre tu te réintègres à la vie et tous ces sentiments douloureux et négatifs disparaîtront. Il ne restera que la réalité pure, la paix et la joie de l’amour.


Tu comprendras que tu avais oublié que tu es déjà éveillé et qu’il est insensé d’accorder crédit à une pensée basée sur le non amour, qui ne peux exprimer la réalité.


L’Amour est la seule réalité et c’est ta propre nature, pourquoi es-tu encore dans le déni ? Pourquoi refuses-tu de te laisser aller dans tes ressentis jusqu’à ce que tu arrives à l’extase de l’Amour ?

Ne vois-tu pas que tous ces ressentis, dits négatifs, sont le produit de ton déni ? Que dès que tu lâches la résistance ils se transforment en joie de vivre ?


Tu es ton propre bourreau, tu te fais du mal en résistant à la vie, tu dois prendre conscience que tu peux arrêter ton malheur à tout instant, dès que tu dis assez tout ce qui est faut disparaît. Cela sera une décision venue de l’âme et non du mental.


Il n’y a rien de louable dans la souffrance ni dans la douleur. Tu n’as pas besoin de la souffrance pour comprendre la vie, elle n’est pas nécessaire, ce n’est qu’une croyance basée sur le non amour.


L’Amour ne connaît ni souffrance ni sacrifice, il ne connaît ni lutte ni effort, ni devoir ni obligation, tout cela appartient au monde du rêve, des croyances basées sur le manque et la séparation.


La Mère Gitta :

Mère de l’Humanité.








Riad Zein-logo-baseline-3 copie.png